La MARPA des Meaulnes à La Chapelle d'Angillon

Maison d'accueil rurale pour personnes âgées de La Chapelle d'Angillon dans le Cher. Petite Unité de Vie pour une vingtaine de résidents souhaitant vivre dans la sérénité. Animations, personnel professionnel dévoué, activités intergénérationnelles, indépendance de chacun.
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Vœux du Président 15 janvier 2016

, 13:47 - Lien permanent

Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Avant de commencer pleinement et dans la bonne humeur l’année 2016, réjouissons-nous de la fêter dans une Marpa où tous les appartements sont occupés.
C’était déjà pratiquement le cas l’année dernière, avec cependant un nombre plus important de résidents temporaires.

Petit retour sur l’année 2015 :

Des appartements se sont libérés l’année passée, et sont désormais occupés par d’autres résidents. Toutes celles et tous ceux qui seront passés par la Marpa en 2015 et les années précédentes, y auront laissé, quelque soit la durée de leur séjour, des souvenirs gravés dans nos mémoires.
Nous avons une pensée pour eux ce soir. Comme nous en avons une pour nos résidents hospitalisés, en leur souhaitant un prompt retour dans la maison.

Si les appartements libérés trouvent maintenant rapidement preneurs, c’est bien sûr dû au séduisant mode de fonctionnement de la Marpa et à son concept initié par la MSA. Mais c’est aussi grâce au travail inlassable des celles et ceux qui en font la promotion autours d’eux, dans leurs villages ou dans lors des réunions de coordination gérontologique.

Je tiens à remercier tout ce réseau d’élus municipaux, de professionnels de santé, d’intervenants à domicile, de bénévoles à quelque titre que ce soit, qui contribuent à assurer la notoriété de l’établissement.

La Marpa va fêter en avril prochain son dix-huitième anniversaire. En droit français, c’est l’âge de la majorité. C’est l’âge où on passe de l’adolescence à l’âge mûr. Il n’est pas forcément présomptueux d’affirmer que la Marpa des Meaulnes est devenue adulte, après quelques années de crise.

Cette maturité se perçoit, indiscutablement, dans l’ambiance au quotidien.
La Responsable pourra le confirmer tout à l’heure, attendu qu’elle mesure ce climat de plus en plus serein lors des pauses café qu’elle partage au quotidien avec les agents.
Je remercie ces derniers, ainsi que les discrètes veilleuses de nuit, pour leur professionnalisme et leur dévouement auprès des résidents.

Je me réjouis de ce que Claire Labbe ait achevé sa formation pour pouvoir seconder pleinement Monique Moreau et assoir sa position d’Adjointe au cours de l’année 2016.

Je les remercie toutes les deux, qui ne comptent pas forcément tout le temps qu’elles passent ni l’énergie qu’elles dépensent dans la maison.

Je tiens à remercier aussi les bénévoles qui viennent dans la maison de manière informelle, ou assurent à un rythme régulier des prestations gracieuses auprès des résidents.
C’est grâce à toutes ces personnes que la maison vit, et continuera d’exister.

Quelques investissements ont été réalisés en 2015.
Notamment :

  • La fermeture de la cuisine
  • Le rajeunissement des couloirs
  • La pose de garde-corps le long des terrasses côté jardins.
  • L’achat du téléviseur qui n’a pu se faire qu’avec le concours des communes de l’ancien canton de La Chapelle d’Angillon.

Je remercie profondément les municipalités pour cet effort qui n’allait pas forcément de soi dans la conjoncture actuelle.

Mes remerciements vont particulièrement en direction de La Chapelle d’Angillon pour la coopération au niveau de la restauration scolaire.

L’augmentation du nombre d’enfants accueillis témoigne de la confiance que les parents mettent dans la qualité de la prestation.
Nous restons attentifs aux remarques qui peuvent nous être remontées à cet égard. Nous constatons aussi une efficace prise en compte des suggestions qui ont pu être émises par La Responsable pour permettre un service plus rapide, dans les meilleures conditions possibles, tant pour les enfants que pour les résidents.

Merci aussi à la MSA Beauce Cœur de Loire pour son appui logistique et parfois financier, ainsi que les cadres du Conseil Départemental qui ont participé à quelques réunions de travail, avec la MSA et toutes les Marpas du Cher, appuyant par là les efforts de chacune en matière d’harmonisation à défaut d’économies de charges.

J’associe à mes remerciements les commerçants et artisans à qui nous faisons appel, parfois dans l’urgence, et qui répondent toujours présents avec célérité.

Je remercie les membres du Conseil d’Administration pour leur réelle implication dans la gestion de la Marpa. Les séances de travail sont marquées par de vrais échanges toujours fructueux. Sans la participation de chacun, nous n’avancerions pas.

Autre motif de satisfaction, ou pour le moins d’espoirs :
La récente loi parue au Journal Officiel du 29 décembre 2015, relative à l’adaptation de la société au vieillissement, devant permettre à terme aux structures comme les nôtres d’être dotées de nouveaux moyens. Je laisse à La Responsable Monique Moreau le soin de développer cet aspect-là.

Et je souhaite à la Marpa, à ses résidents, à son personnel, à tous les professionnels et bénévoles qui les aident, et à vous tous une belle année 2016.

Bernard Giraud

Vœux 2016 Vœux 2016 Vœux 2016

Copyright MARPA des Meaulnes 2017- Tous droits réservés